Parcs et promenades

AMÉNAGER – PRÉSERVER Environnement Parcs et promenades

A Saint-Michel-sur-Orge, 59 hectares sont occupés par des espaces boisés, qui font de notre commune une ville verte.

Le parc Jean Vilar

C’est là que sont construits, au XIe siècle, la première église paroissiale et le presbytère.
Le parc Jean Vilar fait alors usage de cimetière, le long de la rue des Processions, et de jardin pour le curé de Saint-Michel, derrière notre mairie actuelle. Maison curiale et jardin sont confisqués au moment de la Révolution puis mis en vente. En 1836, c’est Monsieur Launay, directeur des faïenceries de Choisy-le-Roi qui achète la propriété.
Après avoir été laissé à l’abandon par les propriétaires successeurs, la propriété sera rachetée dans les années 1970 par la Municipalité.
“En hommage à l’artiste et au citoyen”, le Conseil Municipal décide à l’unanimité de baptiser le parc : parc Jean Vilar.

Il a été aménagé et accueille désormais :

  • Des festivités
  • Des jeux pour enfants
  • Un terrain de boules
  • Le Jardin aux Merveilles, composé de plantes réputées pour leur vertus médicinales entourées de pieds de vigne, qui font écho au passé de la ville.

Le Bois des Roches

10 hectares en plein centre-ville, deux parcelles importantes de bois qui permettent aux Saint-Michellois de profiter de la forêt à leurs portes. Ces parcelles boisées sont des survivantes de la grande forêt de Séquigny qui couvrait jadis la région.

La Butte du Mont Pipau

Point culminant de la commune, le Mont Pipau a une altitude de 92 mètres et est situé entre la rue du Général De Gaulle, l’allée de la Butte et l’allée de la Guette. Il est constitué d’un boisement dense sur 13 241 m2. Devenu « terrain boisé classé » depuis 1978, le Mont Pipau est donc protégé. Les principales essences représentées sont les chênes, les châtaigniers, les acacias.

Sur le versant ouest de la butte, des traces de campements préhistoriques ont été trouvées. Un superbe souterrain, dallé de pavés va, en ligne droite, du Donjon de Sainte-Geneviève-des-Bois à la Tour de Montlhéry. Au Moyen-Âge, il servait d’échappatoire. Pendant plusieurs siècles, la vigne poussait sur ce coteau. Le château d’eau, lui, fût construit en 1931.

La Vallée de l’Orge

Coulée verte qui s’étend d’Arpajon à Athis-Mons, grâce à 50 kilomètres de piste entretenues par le Syndicat de l’Orge. Dans notre commune, elle représente un espace naturel boisé d’environ 58 hectares, large de 300 m à 400 m, comprenant approximativement 50 hectares de plan d’eau.

La flore et la faune des 250 hectares du site sont préservées pour le plus grand plaisir des promeneurs et des pêcheurs. Elle a été consacrée en 2006 Aire Départementale de Nature de la Vallée de l’Orge par le Conseil Départemental de l’Essonne. Cette appellation est la première de ce genre attribuée dans le département.

De nombreux aménagements, passerelles, aires de pique-nique, panneaux de situation et pédagogiques agrémentent le parcours sans dégrader les sites.

Le Conseil Municipal des Enfants de Saint-Michel-sur-Orge a également élaboré un parcours découverte du site.

En savoir plus
www.syndicatdelorge.fr