Pôle gare

AMÉNAGER – PRÉSERVER Projets urbains et travaux Pôle gare

C’est un projet d’aménagement majeur pour la ville, pour une reconfiguration complète du secteur, à horizon 2021-2024. La première réunion publique a eu lieu le 29 juin 2019.

Dans le cadre de sa compétence “transports” Cœur d’Essonne Agglomération s’est engagée depuis plusieurs années dans une vaste réflexion de réaménagement de ses gares, dont celle de Saint-Michel-sur-Orge, avec ses partenaires Ile-de-France Mobilités, la SNCF, la Ville de Saint-Michel et les transporteurs.

L’objectif est de tenir compte des évolutions du territoire, des pratiques et besoins des usagers : augmentation de la population, évolution des modes de déplacements, vieillissement des infrastructures.

De nombreuses études ont été réalisées (accessibilité, stationnement, usages, sécurité, etc.), des enquêtes ont été menées auprès des citoyens, les associations d’usagers du RER et de cyclistes ont été associés, pour établir un diagnostic partagé et imaginer un projet qui réponde aux enjeux.

Les éléments du diagnostic

1/ Pratiques et fréquentation des usagers
• Environ 6 000 voyageurs par jour empruntent la gare, principalement à destination de Paris
• 48 % d’entre eux se rendent à la gare à pied, 30 % en voiture (dont plus de la moitié arrivent des communes voisines), 20 % en transports en commun(bus) et 1 % en vélo.
• 65 % des voyageurs empruntent l’accès Est de la gare (côté rue Albert Peuvrier), 35 % l’accès Ouest (côté rue Anatole France).

2/ Stationnement et parking
• 978 places gratuites et illimitées et 182 places avec accès réglementé dans un périmètre de 500 mètres autour de la gare
• 347 places de stationnement dans les parkings proches de la gare à l’Est (Gare + Grouettes) et à l’Ouest (Gare + St Exupéry) dont 7 places PMR
• Des parkings et des espaces de stationnements à proximité de la gare saturés dès 8 heures du matin
• Un report du stationnement longue durée sur les parkings, les voiries éloignées et sur les emplacements réservés au stationnement courte durée

3/ Accessibilité piétons et vélos
• Passage souterrain piétons étroit au Sud
• Absence de trottoirs et d’espace pour les vélos
• Ambiance générale médiocre
• Complexité d’accès aux quais de la gare
• Pas d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite (PMR)

4/ La gare routière
• Pas d’accessibilité PMR
• Pas accessible aux bus articulés ce qui limite le développement de l’offre
• Des aménagements de quais inexistants
• Des conflits d’usage avec les véhicules particuliers sur la place
• Une augmentation de la fréquence de la ligne DM16
• Une desserte aujourd’hui impossible de la ligne 401

Le nouveau pôle gare : les grands principes

1/ Une gestion du stationnement à proposer en cohérence avec le quartier
• Côté Est : création d’un parking sur 3 niveaux (par demi-niveaux enterrés pour une faible hauteur totale), d’un dépose-minute et d’un parking à vélo
• Côté Ouest : création d’un parking en surface attenant à la place de la gare, d’un dépose-minute et d’un parking à vélo

2/ Des accès pratiques et sécurisés pour les piétons et et les cyclistes
• Continuités cyclables rue Peuvrier / sentier du Rû de Fleury
• Cheminement piéton vers la ZAC Gambetta
• Franchissements repensés et sécurisés sous les voies ferrées
• Création d’un parvis devant le bâtiment historique, rue Anatole France

3/ Un redimensionnement de la gare routière
• Élargissement des voies de bus
• Aménagement des quais
• Accueil de bus articulés

4/ Proposer de nouveaux services

 

Ce projet d’envergure s’inscrit dans la réflexion globale de réaménagement, redynamisation et de connexion des quartiers, menée à l’échelle de la ville, au bénéfice de tous ses habitants.

Télécharger le document de réunion – 29 juin 2019