Action Cœur de Ville

AMÉNAGER – PRÉSERVER Projets urbains et travaux Action Cœur de Ville

Saint-Michel fait partie des 222 villes qui bénéficient de ce plan national de redynamisation urbaine, commerciale et démographique des centres-villes en perte d’attractivité.

Véritable opportunité pour la commune, le programme Action Cœur de Ville, débuté en 2018, se poursuit malgré la crise sanitaire qui a ralenti bien des projets. Le Bois des Roches, qui n’avait bénéficié d’aucune action dans le cadre des programmes nationaux de Rénovation Urbaine, mis en place dès 2004, peut enfin espérer un coup de jeune bien mérité.

Phase 1 : rue et place Berlioz

La première phase est désormais terminée. Elle a permis de réhabiliter complétement la rue et la place Berlioz, en clarifiant les différents espaces dédiés aux piétons, au stationnement et à la circulation.

Phase 2 : place Marcel Carné

La seconde phase prend forme progressivement et devrait s’achever, pour sa part, en 2023.

A l’issue d’une période de concertation de plus de trois mois avec les Saint-Michellois, le visage de la nouvelle place Marcel Carné se dessine maintenant plus précisément. C’est en effet le scénario 3, une place à dominante végétale mais pouvant s’adapter à l’organisation d’animations en plein air, qui a remporté d’une courte tête les suffrages.

Télécharger la lettre de présentation du scénario choisi (pdf)

 

La régénération du quartier du Bois Des Roches : une volonté fort

4 enjeux principaux :

  • réhabiliter les grands ensembles (ce qui est en cours, notamment avec le bailleur Plurial-Novilia)
  • redynamiser le centre commercial Grand Bois
  • améliorer le cadre de vie
  • créer une entrée de ville qualitative

Le centre commercial Grand Bois est un ensemble en copropriété, qui souffre d’importants dysfonctionnements. Cela se traduit notamment par 60% de vacance des locaux commerciaux. Mais, il possède des atouts et des perspectives réelles d’amélioration. Cela a conforté la municipalité dans l’idée qu’il pouvait trouver un second souffle et devenir un véritable pôle commercial à l’échelle du quartier et de la ville toute entière :

  • un pôle de proximité pour les Saint-Michellois (côté bas, avec les commerces de la rue Berlioz)
  • un pôle relais pour les habitants situés à environ 10 minutes en voiture (côté haut en entrée de ville)

Ils s’engagent pour Action Cœur de Ville : la Ville de Saint- Michel-sur-Orge, l’État, le groupe Caisse des Dépôts, l’Agence nationale de l’Habitat, Action Logement, Cœur d’Essonne Agglomération, le groupe Casino, SFPL, Plurial Novilia.

Un schéma d’aménagement complet

Action Cœur de Ville est une chance pour notre ville puisque ce dispositif réunit de nombreux acteurs pour mener un projet à enjeux multiples :

  • réhabiliter les grands ensembles (ce qui est en cours, notamment avec le bailleur Plurial-Novilia)
  • redynamiser le centre commercial Grand Bois
  • améliorer le cadre de vie
  • créer une entrée de ville qualitative

Ce projet vise à offrir de meilleures conditions de vie aux habitants du quartier et lui redonner un dynamisme notamment commercial. L’opération est complexe car le nombre d’acteurs est important, notamment les nombreux propriétaires dans le centre commercial. C’est la raison pour laquelle, à titre exceptionnel, l’État nous a permis de poursuivre des études spécifiques, en 2020 et 2021, pour décortiquer et simplifier la situation juridique du centre commercial et mettre en place une stratégie foncière qui permette de mener à bien les projets vitaux pour le quartier. De même, le travail de maîtrise d’œuvre urbaine et architecturale se poursuit pour que les travaux opérationnels puissent démarrer en 2022.

Une nouvelle dynamique pour la ville : deux secteurs de projet à développer en parallèle

Le plan Action Cœur de Ville pour le quartier du Bois des Roches s’intègre dans un projet de territoire plus global, appelé “ma ville, mon quartier, ma vie”, qui concerne l’ensemble de la commune. En effet, deux centralités structurent la ville : le Bois des Roches et son centre commercial Grand Bois, mais aussi le centre ancien et son pôle gare. Elles doivent être renforcées et mieux liées entre elles.
L’objectif, dans les 5 ans à venir, est de renforcer l’attractivité de ces deux secteurs, de développer leur complémentarité pour dynamiser la ville dans sa globalité, au bénéfice de tous les habitants.