Tribunes politiques

REPRÉSENTER – PARTICIPER Tribunes politiques

Retrouvez dans cette rubrique, les différentes tribunes publiées par les groupes du Conseil municipal.

Tribunes de mars 2020

SAINT-MICHEL ENSEMBLE

Les prochaines élections municipales auront lieu en mars 2020. Durant cette période pré-électorale, les collectivités locales sont soumises à des règles strictes en matière de communication pour respecter l’équité entre tous les candidats, comme le précise l’article L.52-1 du Code électoral. La tribune de la majorité est donc suspendue jusqu’à cette date.

Groupe de la Majorité Municipale
“Saint-Michel Ensemble”


 

ENTENTE DES DÉMOCRATES ET DES RÉPUBLICAINS

texte non parvenu

Marie-Élisabeth Barde et Laurie Bartebin


 

SAINT-MICHEL EN COMMUN, ALTERNATIVE CITOYENNE

Tout au long du mandat qui s’achève, notre groupe a fait le choix d’écouter et de relayer les demandes des habitants en demeurant au service de l’intérêt général. Ainsi, nous avons tenu depuis six ans, chaque mois des permanences ouvertes pour aussi rendre compte de notre action et de nos votes lors de chaque conseil municipal.
Nous nous sommes opposés à de nombreuses décisions de la municipalité (bétonnage, hausse des impôts, restriction du service public…) et à chaque fois nous avons présenté des contre-propositions, qui malheureusement ont été balayées sans la moindre discussion. Nous avons essayé d’étudier sérieusement chaque dossier. Mais bien souvent nous n’avons pas eu connaissance de la totalité des analyses et des études qui composaient ceux-ci. Nous avons réclamé de nombreux documents. Le maire nous a souvent indiqué qu’ils allaient nous être transmis. Nous attendons toujours… Nous avons été exclus des Conseils d’administration de la Caisse des écoles et du Centre Communal d’Action Sociale, de la commission d’appel d’offres et du Comité Technique qui statue sur l’organisation des services municipaux. Mis à part le CCAS, les comptes-rendus demandés ne nous ont pas été communiqués. Notre groupe a été représenté et a participé à toutes les réunions pour lesquelles nous avons été invités. Mais à plusieurs reprises nous avons découvert l’existence de réunions et de réceptions à travers les photos publiées dans le magazine municipal et sur les réseaux sociaux. Nous nous excusons une nouvelle fois auprès de ceux qui ont été surpris de notre absence, totalement indépendante de notre volonté. Nous n’avons jamais eu la prétention de détenir LA vérité sur tout. Mais nous avons la conviction que de bien meilleures décisions peuvent être prises, dans tous les domaines de notre vie quotidienne, à condition d’écouter d’abord les habitants et de discuter sereinement entre toutes les composantes au sein du Conseil municipal. Nous formons le voeu qu’il en soit ainsi pour le prochain mandat. Ce serait incontestablement un mieux pour Saint-Michel- sur Orge.

Jean-Louis Berland, Françoise Poli, Corinne Bediou, Clément Jehanno, Maurice Boyé
stmichel.encommun@gmail.com


 

GROUPE ÉCOLOGISTES ET CITOYENS CŒUR D’ESSONNE

Les élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars ne seront pas seulement l’occasion de confirmer ou sanctionner la municipalité sortante. Elles revêtent un enjeu bien supérieur : mettre en oeuvre dans notre commune et dans notre Agglo, réellement et rapidement les indispensables politiques de transition qu’appellent les urgences environnementales et sociales. Réellement, c’est-à-dire en en faisant une priorité absolue et non pas en se contentant de verdir les vieilles politiques
locales, au nom d’une « écologie pragmatique », prétexte éculé pour justifier que la priorité soit de fait donnée à l’économie au détriment de l’écologie … Rapidement, c’est-à-dire en ne repoussant pas à 2030 les objectifs de réduction des consommations énergétiques et de production de gaz à effet de serres sur notre territoire. Ces élections se déroulent dans un contexte inadmissible d’accroissement des inégalités sociales et environnementales contre lesquelles nous devons agir ici et maintenant. Elles s’inscrivent dans la réalité enfin reconnue du changement climatique, de la rareté des ressources et du recul de la biodiversité, réalités dont, chez nous aussi, les plus démunis sont les premières victimes. Le risque, à ne pas engager fermement Saint Michel et l’Agglo dans la transition écologique et sociale, est de retarder encore la prise en compte des changements incontestables en cours de nature planétaire (accroissement des inégalités et conséquences dramatiques du réchauffement climatique), nationale (défiance envers l’Etat et représentation politique au niveau national, et locale (urbanisation chaotique de notre agglo et notre ville…). Organiser régulièrement les « opérations ville propre » est nécessaire mais reste pédagogique, c’est loin d’être suffisant. Renverser les priorités budgétaires pour donner la place majeure aux transports en commun, aux vélos et aux piétons, aider les habitant.e.s à réduire leurs consommations énergétiques, recentrer VRAIMENT l’activité commerciale sur nos coeurs de ville en stoppant le développement des zones d’activités, inscrire VRAIMENT St Michel dans le projet SESAME de l’Agglo, agir VRAIMENT pour l’évitement des déchets, reprendre la main sur notre restauration scolaire, sur la production d’eau potable … : petite liste non exhaustive des priorités à mettre en oeuvre dès le 23 mars. C’est ce que s’engagent à faire les citoyen. ne.s engagé.e.s pour un Avenir Ecologique et Solidaire à St Michel !

Isabelle Catrain et Christian Soubra
https://ecologistescitoyens-cde.blogspot.fr


Archives 2020

Archives 2019