Tribunes politiques

REPRÉSENTER – PARTICIPER Tribunes politiques

Retrouvez dans cette rubrique, les différentes tribunes publiées par les groupes du Conseil municipal.

Tribunes d’avril 2021

SAINT-MICHEL ENSEMBLE

Dans quelques jours, les élus communautaires auront à prendre position sur le budget de l’agglomération. Comptez sur les élus de Saint-Michel Ensemble pour refuser le nouvel impôt communautaire que souhaite imposer le Président de Cœur d’Essonne.
Bien sûr, l’agglomération connaît d’importantes difficultés financières. Certaines de ces difficultés sont passagères et demandent un effort ponctuel que nous sommes prêts à soutenir en renonçant, pour une année ou deux, aux dotations communautaires qui abondent, chaque année, nos budgets. D’autres difficultés sont plus structurelles et demandent davantage de sobriété de la part de l’agglomération dans son organisation et dans ses dépenses de fonctionnement.
C’est pourquoi, faute d’avoir reçu les éléments nécessaires à des propositions précises, nous avons proposé de participer à l’élaboration du budget pour que l’agglomération reste une instance au service des communes et des habitants. Mais loin de cette volonté de consensus, c’est à une violente contre-campagne de communication nominative que nous devons aujourd’hui faire face.
En refusant de nous associer pleinement à ce travail fondamental, Cœur d’Essonne trahit l’esprit qui prévalait jusqu’alors, celui de la recherche du consensus.
Ces dernières semaines, nous avons alerté les habitants pour les informer de la situation en payant cette communication sur nos deniers personnels.
Dès les premiers jours, ce sont des centaines, puis maintenant des milliers de pétitions qui sont signées en ligne ou déposées dans les mairies pour dire “NON à l’impôt de l’agglo.”
Dire “NON”, ce n’est pas vouloir la disparition de Cœur d’Essonne, comme certains aiment le colporter, ni la fermeture de certains établissements ou services publics. Au contraire, c’est vouloir construire une intercommunalité aux finances solides dans le temps, une intercommunalité où le dialogue et la concertation entre les représentants des 21 communes sont constants et transparents, une intercommunalité où les éventuelles divergences s’effacent au profit de l’intérêt général et des habitants du territoire, une intercommunalité qui cherche des solutions plutôt que de céder à la facilité au détriment de ses administrés.

Groupe de la Majorité Municipale
“Saint-Michel Ensemble”
Facebook @SaintMichelEnsemble


 

AVENIR ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE À SAINT-MICHEL EN CŒUR D’ESSONNE

PÔLE GARE : une ambition bien timide !

L’aménagement des abords de la gare n’a pas débuté alors que celle-ci fait l’objet de travaux hermétiques à toutes suggestions (dixit la représentante de la SNCF en réunion publique sur le pôle gare). Le démontage du toit du quai en direction de Paris atteste du peu d’égards pour les usagers, laissés à la merci des intempéries au moment où il faut redoubler de précautions sanitaires.
Reste qu’attendre du pôle gare la création d’une « centralité » de la commune est pour le moins présomptueux.
Il s’agit surtout de s’adapter aux besoins d’accéder à la gare, objectif fixé par le projet de territoire qui affiche vouloir : « Assurer un rabattement efficace, qualitatif et répondant aux besoins des usagers et aux normes d’accessibilité et de sécurité pour l’ensemble des modes. ».
Pourtant le quotidien de milliers d’usagers de la gare, des automobilistes qui peinent à franchir tous les jours cette « serrure » ou des riverains et piétons qui subissent pollution de l’air et nuisances sonores est en jeu.
Nos voisins montrent moins de précipitation mais plus d’ambition. Ainsi, Sainte Geneviève recherche une définition partagée de la restructuration du quartier. Autre gestion municipale, autre respect de la compétence des habitants et des usagers …
Le pôle gare ne peut se réduire à l’accès à la gare.
(La place qui nous est accordée nous oblige à interrompre ici cet article. Retrouvez-le dans son intégralité sur notre blog : https://www.avenirecologiqueetsolidaire.fr/)

Christian Piccolo, Isabelle Catrain, Denis Berton, Bertrand Granado
https://www.avenirecologiqueetsolidaire.fr/
collectif.smo.2020@gmail.com


 

SAINT-MICHEL EN COMMUN ALTERNATIVE CITOYENNE

Il y a un an, lors des élections municipales, le programme que nous vous avons présenté insistait sur trois aspects : réduire la pression fiscale, améliorer le service public, assurer la transparence à travers une charte éthique. Fidèles à nos engagements, nos positions sont claires.
– Nous sommes opposés à toute nouvelle augmentation de la taxe foncière. Le taux de cet impôt a déjà été augmenté trois fois  : + 11,23 % en 2009, puis + 15% en 2016 sur la part communale  ; + 29% en 2016 sur la part départementale. Si l’agglo-mération a besoin de nouvelles ressources fiscales, qu’elle se tourne d’abord vers des grosses entreprises, comme Amazon qui bénéficie d’importantes exonérations fiscales, alors que ses profits ont été multipliés depuis la crise sanitaire.
– Nous sommes opposés à l’augmentation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Son taux a déjà été augmenté quatre fois au cours des deux derniers mandats. Pourtant la fréquence des passages a été réduite, la collecte à domicile du verre a été supprimée et l’enlèvement des encombrants nécessite un rendez-vous en secteur pavillonnaire. Les habitants ne sont pas responsables de la gestion calamiteuse du syndicat intercommunal SIREDOM, dénoncée par la Chambre régionale des comptes. Celle-ci recommande de « suspendre le versement des indemnités aux membres du comité syndical jusqu’à rétablissement des comptes ». C’est ce qu’il faut commencer à faire. Contact : stmichel.encommun@gmail.com / 06 15 22 46 02

Jean-Louis Berland, Hafsa Seghiouer, Ludovic Bourjac
http://stmichelencommun.fr