Budget participatif

REPRÉSENTER – PARTICIPER Budget participatif

Le budget participatif est un processus démocratique permettant aux citoyens saint-michellois de proposer des projets d’intérêt général pour la ville ou leur quartier.

Le budget participatif vise à impliquer davantage les Saint-Michellois dans la vie locale. Étant les usagers quotidiens des infrastructures et services de la ville, ils peuvent proposer et valoriser des projets qui répondent à leurs besoins et à leurs attentes.

30 000 € dédiés à la réalisation des projets issus des conseils de quartier d’une part, et des citoyens d’autre part, sont affectés au budget participatif.
Ce montant est réparti comme suit :

  • 20 000 € dédiés aux conseils de quartier (soit 6 660€ par conseil de quartier ou la totalité pour un projet transversal)
    10 000 € dédiés à un ou plusieurs projets citoyens

Qui peut participer ?
Tous les habitants âgés de plus de 16 ans peuvent proposer un projet.

Quels types de projets peuvent être proposés ?
Plusieurs thématiques sont proposées aux participants :

  • cadre de vie et mobilités
  • culture
  • emploi et économie
  • jeunesse et éducation
  • solidarité et santé
  • sports
  • numérique
  • prévention et sécurité

N’hésitez pas à proposer vos idées, innovantes ou pratiques !

Elles devront respecter les trois principes suivants :

  • L’intérêt général : les projets proposés doivent être à visée collective. Ils peuvent concerner Saint-Michel dans son ensemble, ou simplement un quartier ou une rue en particulier.
  • Le respect des compétences municipales : les projets proposés devront être compris dans les domaines de compétence de la commune. En effet, la Ville ne pourrait pas légalement mener à bien un projet qui ne relève pas de ses attributions. Seuls les projets localisés sur le territoire communal pourront être pris en compte.
  • Des projets d’investissement réalisables dans l’année : les projets proposés doivent être uniquement des projets d’investissement. Dans le budget d’une commune, l’investissement correspond à l’amélioration ou l’enrichissement du patrimoine de la ville : aménagement de nouveaux espaces, construction, rénovation de bâtiments, achat de biens… Les projets d’investissement proposés par les Saint-Michellois ne devront pas générer de frais de fonctionnement trop élevés (recrutement, entretien, etc.). Dans le cas contraire, ils ne pourront pas être retenus. Les participants sont donc invités à imaginer des solutions limitant les dépenses à long terme pour leurs projets !

Quels sont les projets retenus pour le budget participatif 2019 ?

Seize dossiers ont été présentés pour cette première édition du Budget Participatif.
Huit de ces projets ne répondaient pas à ces principes. Les huit autres étaient pertinents, dont quatre réalisables en l’état et quatre à retravailler hors du cadre du dispositif du Budget Participatif.

  • Installation de distributeurs de sacs à déjections “Toutounet” : les services ont retenu 4 emplacements test au parc Jean Vilar, vers le boulodrome de la rue du Haras, impasse Molière et angle Montlhéry-Grouettes, avant d’envisager d’étendre le dispositif.
    • Installation de composteurs collectifs publics : des trottoirs déjà très encombrés et des inquiétudes sur la mauvaise utilisation de ces équipements en libre-service ou leur gestion au quotidien ont amené la commission à proposer de réorienter le projet vers l’installation de ces bacs dans des jardins collectifs, des jardins en pied d’immeuble, etc.
    • Tunnel sécurisé pour piétons : l’installation de miroirs dans le tunnel de la rue de la Fontaine Gallot a été actée. L’intensification de l’éclairage sera aussi demandée à la SNCF.
    • Création d’un concours des Illuminations de Noël : sous réserve juridique que cela soit autorisé en période préélectorale (sinon, report en 2020).

Pour des questions de coût ou d’organisation générale, ces projets sont pertinents mais nécessitent d’être approfondis :

  • Implantation d’un parcours santé au parc Jean Vilar : les services vont étudier différentes possibilités d’implantation, en lien avec le projet suivant.
  • Réalisation d’une liaison verte entre le parc Jean Vilar et la Vallée de l’Orge : plusieurs questions de domanialité et de restrictions liées à une zone inondable doivent être résolues. Il nécessite aussi d’importants travaux et, de ce fait, dépasse de loin le budget alloué. Toutefois, la réalisation d’une liaison douce ou d’un maillage utilisant les sentiers existants est tout à fait pertinente et la réflexion sur la faisabilité va se poursuivre.
  • Achat d’une toile d’un artiste : ne disposant pas d’un lieu adéquat pour exposer de façon permanente ce type d’œuvre, la Ville étudiera plutôt la possibilité d’une exposition temporaire.
  • Création d’une aire de jeux dans le quartier Lamartine : les financements nécessaires dépassent largement le cadre du Budget Participatif. Toutefois, la Ville étudiera cette proposition en lien avec les bailleurs et copropriétés du secteur.

Tous les détails sont dans le règlement du Budget Participatif, n’hésitez pas à le lire !

En savoir plus :
Pour toute question sur le budget participatif, n’hésitez pas à contacter : conseildequartier@saintmichel91.fr